Tout est de la faute des immigrés ?

L’Etat n’assume pas ses responsabilités.

Animated GIF - Find & Share on GIPHY

L’État a dégradé l’éducation nationale. Il suffit de parler à un professeur pour entendre les mauvaises conditions de travail, le sur-travail, avec plus d’heures travaillées et moins d’heures payées.

L’ÉTAT a dégradé la santé. Il suffit de parler aux infirmières, aides-soignants, médecins…

L’état a dégradé la sécurité. L’autre jour, lorsque j’ai porté plainte, le policier m’a parlé, au téléphone et aux autres. Sans trop en dire, il a bien montré qu’il était surchargé.

Mais le grand problème de la France c’est l’immigration.

Suspicious Season 2 GIF by Paramount+ - Find & Share on GIPHY

Moins de 2 semaines avant la première !!! 😱

Comedy GIF - Find & Share on GIPHY

👇 RÉSERVE TA PLACE SUR BILLETRÉDUC 👇

CLOWNS POUR TOUS AUX ECOLES

BIENVENU(E)

L’ASSOCIATION CLOWNS POUR TOUS en partenariat avec Raúl, Le Clown Brésilien et CROSSCIRCUS WORKOUT vous présente son projet CLOWNS POUR TOUS AUX ECOLES.

OBJECTIFS

  • Développer le travail d’équipe ;
  • Prioriser l’empathie au lieu du pré jugement ;
  • Développer la prise de risque consciente ;
  • Comprendre les principes basiques de l’acrobatie ;
  • Connaître l’histoire du théâtre et cirque ;
  • Apprendre à se dépasser ;
  • Comprendre la défaite ;
  • Connaître les possibilités du travail artistique comme carrière ;
  • Etre introduit dans la philosophie du CLOWN.
Teaser de notre spectacle SURPRISE

COMMENT ?

  • STAGE
    A travers des jeux ludiques de théâtre, clown, gymnastique acrobatique, cirque, souplesse et arts martiaux.
  • SURPRISE
    Un SPECTACLE DE CLOWN professionnel est présenté à la fin du stage.
  • PETIT PLUS
    Avant ou après notre intervention en stage, les professeurs invitent les enfants à faire un dessin avec le choix de deux thèmes  » POUR VOUS, C’EST QUOI LE CIRQUE ?  » ou  » POUR VOUS, C’EST QUOI LE CLOWN ? « .

A la fin de notre spectacle SURPRISE, nous expliquons la tradition du chapeau. Les enfants sont donc invités à déposer leurs œuvres dans le chapeau.
Nous dématérialiserons les dessins puis nous les publierons sur notre site internet. Enfants et parents pourront admirer ensemble leur participation.

PUBLIC CONCERNÉ

Tous les enfants, sans importance d’âge ou pré-requis physiques.
Les ateliers ont une base mais seront ENTIÈREMENT ADAPTÉS selon le groupe.

STRUCTURE DU COURS

Durée (1h ou 1h30 maxi)

  • DISCUSSION
    Le premier contact est très important pour connaître un peu les enfants, leur état d’esprit au moment du cours et leurs aspirations concernant le stage.
  • SOUPLESSE ET REVEIL DU CORPS
    Pour éviter toute sorte de blessure, la souplesse est une des meilleures façons de démarrer une activité. Ce n’est pas par hasard que plusieurs entreprises dédient de plus en plus de temps pour un échauffement collectif. Un corps et une tête bien éveillés sont toujours plus productifs.
  • (selon le matériel fournis comme tapis de protection ou de gymnastique) ACROBATIES DE BASE
    L’acrobatie a le pouvoir incroyable de donner de la confiance à ceux qui la pratiquent.
    La réussite d’un mouvement acrobatique est le moins important ici. Le chemin pour comprendre comment faire est qui développe la confiance en soi.
  • (si pas de matériel de sport) JEUX DE THÉÂTRE, CLOWN et IMPROVISATION
    Apprendre à rigoler ensemble, c’est possible !
    L’erreur fait partie de nous et apprendre à l’accepter est la base pour amener une vie moins douloureuse.
    Les jeux ludiques mettent les enfants face à eux mêmes. En apprenant à rigoler de soi et avec l’autre, nous comprenons que OUI, NOUS POUVONS MIEUX VIVRE ENSEMBLE.
  • RELAXATION
    Après un travail physique, retour au calme avec des exercices de souplesse et relaxation.
  • DISCUSSION FINALE
    Nous terminons comme nous avons commencé. L’avis des enfants compte et chacun à le droit d’exprimer ses sensations ou même ses émotions par rapport au cours.

NOTE : il est très commun de voir les professeurs que souvent accompagnent notre intervention, surpris avec certains élèves qu’on plus de difficultés que d’autres. Le regard change quand nous voyons d’un autre angle.

Vous pouvez assister à un de nos cours maintenant :


TARIFS

  • STAGE
    1 intervenant – 42€/h
    2 Intervenants – 52€/h
  • SPECTACLE SURPRISE (si participation au STAGE)
    560€
  • SPECTACLE SURPRISE (uniquement)
    720€/h
  • TRANSPORT
    Calculé en fonction du lieu du stage et/ou spectacle.

NOTE

Pour plusieurs stages et spectacles dans une journée ou plusieurs jours, un devis personnalisé vous êtes offert.

SURPRISE est un show de CLOWNS qui mélange Magie et Acrobaties.
Rien n’est possible sans l’accord du public.

Spectacle SURPRISE
Durée : 45 min.
Genre : Clown
A partir de 2 ans


INFORMATIONS PRATIQUES

  • RNA W842004937
  • SIREN 81175696400029
  • Numéro sociétaire MAIF 4443665H
  • Siège : 6 Chemin du Caganson – 30820

LES OBSERVATIONS D’UN HUMORISTE STAND UP

Entendre le rire du public, avec quelque chose que tu as écrit, c’est réellement quelque chose d’extraordinaire !!!


Voyons la beauté de ce métier :

La semaine dernière j’étais triste car je suis tombé sur un public vraiment très difficile sur Saint Gilles*. Je me suis, bien évidemment remis en question et j’ai trouvé des solutions au cas où cette situation se reproduirait.
Résultat : ce samedi, nous avons eu une nuit très agréable avec un public qui commence de plus en plus à se lâcher et kiffer.

Bien : cette fois, un phénomène étrange s’est passé à Saint Leu* :

J’ai démarré le show et j’ai inséré un sketch de plus car j’ai senti que l’ambiance était bonne pour cela. Résultat : malgré les rires, certains groupes on commencé à quitter le lieu.
Je n’ai absolument rien compris.
Est ce que j’aurais du demander au public si je devrais ou pas partager ce nouveau sketch avec eux ? Est ce que tout simplement le sketch a été mauvais ? Est ce que j’étais finalement trop gourmand ?Il y a quelques semaines, j’ai fait ce meme sketch et le public a très bien réagi. Cette fois aussi : ceux qui sont restés, ils rient. L’ambiance était bonne, très bonne. Alors, pourquoi ils se sont-ils barrés ?La rue est magique pour ça : tu ne peux pas maîtriser la réaction du public. Et le plus dure est que, dans un théâtre, comedy club, cirque… Comme le public a déjà payé, il restera jusqu’au bout. Dans la rue, il n’a aucune obligation de te regarder. Cela veut dire qui s’il ne ressent pas la petite étincèle, il partira sans aucun pitié.Une chose est certaine : je prend de plus en plus de risques à chaque spectacle. Dès que je vois un petit trou, je teste un nouveau texte. Des observations qui me traversent l’esprit et que j’adore partager avec les gens.Plus techniquement parlant, je pense, pour la prochaine semaine, demander au public si je fais ou pas un nouveau sketch. Comme ça, ils seront au courant que  » c’est ne pas encore fini « .
C’est une solution. Avec un monde qui va de plus en plus vite, les gens veulent le résultat tout de suite. Il n’ a pas l’envie de laisser une chance de se faire surprendre.

A nous les artistes, il reste la  » mission impossible  » de gagner leur confiance et être intéressant pendant 1h30. Si dans ce chemin tu laisses l’ambiance tomber un petit peu, ils peuvent se rappeler qu’il y a le linge à mettre à sécher et partir sans honte, avant la fin de votre performance.

Ce n’est pas facile quand tu vois le public te tourner le dos. Surtout quand tu es en train de faire quelque chose qui n’est pas mauvais.
Reste poli et connecté. S’il y a une personne avec toi (et il aura), continue de jouer pour cette personne ou ce groupe de personnes. Sois humble et analyse la situation sans pitié envers toi même  » peut-être que c’est de la merde ce que je viens de faire. Ça peut être la raison du pourquoi tout le monde est parti.  »

Savoir rire de ses échecs est la base du stand up comedy. Etre honnête et assumer que, malgré la bonne ambiance, tout le monde est parti, ça peut rendre des nouvelles blagues et réflexions.
C’est toujours bien de se rappeler : la même blague, dans un même jour mais pour un public différent, aura une réaction différente.

Le conseil le plus précieux qui je peux donner est d’essayer de rester calme. On a une envie soudaine d’abandonner le texte et sauter pour la fin ou carrément changer de sujet, de sketch pour essayer de sauver le moment. C’est toi le maître de ton numéro. C’est toi qui dois décider comment les choses se passeront.
Bien sûr qu’on doit être flexible avec l’audience mais jamais abandonner nos envies pour les satisfaire. Si tu kiffes, ils kifferont aussi. Et si t’apprends à kiffer ta défaite, ils la kifferont aussi.

Rappelle toi : un humoriste n’est pas un gagnant. Le public ne sauve pas quelque qui gagne tout temps. Le public veut se rejoindre avec ton côté humain et rire de tes disgrâces mais sentir que, malgré tout, tu n’abandonnes pas.
Partage, avant tout ton coeur. T’aimes être sur scène. Même que soit mauvais, ça sera bien quand même.
(*Saint Gilles et Saint Leu ce sont des villes de l’île de la Réunion)

Notre nouveau documentaire LA VIE D’UN CLOWN – Allemagne est désormais en ligne :


A la prochaine.

Ah ! Saint Gilles ! La Réunion ! Le théâtre de rue ! La vie !

Il n’existe pas dans le millieu artistique, un lieu plus dure pour exprimer ses émotions, délires, envies que le théâtre de rue.

Dans la rue, personne n’est là pour toi, artiste ! Peu importe si t’est connu(e), talentueux, charismatique. Il faut gagner l’intérêt de ton audience. Il n’a pas de tricherie : ou t’est bon ou pas.

Il aura aussi toujours au moins cette personne qui viendra te dire  » Bravo ! Il faut continuer !  »

Dans la rue t’a pas des loges : le public te vois changer, maquiller, préparer… Sans filtre, sans glamour. La  » vraie vie d’un artiste  » est exposé avant d’un moment des rêves. Les coulisses d’un vrai Clown n’ont pas de glamour. Il existe du travail acharné et sans arrêt.

Quand par hasard il y a une réussite (comme aujourd’hui), cela représente une séquence d’échecs.

L’endroit où je me produit ce soir est un endroit assez spécial : la terrasse d’un bar au bord de la plage.

Personne est dans une terrasse pour voir un spectacle de Clown.

Personnellement, j’ai ne jamais trop aimé me produire devant les terrasses car j’ai toujours détesté de déranger les gens.

Le premier, deuxième et troisième shows ont été des vrais défis. 3 semaines où j’ai cherché une possibilité de ne pas trop envahir l’intimité des spectateurs. En revanche, il m’est revenu que le Clown est exactement là pour ça : pour déranger, faire penser et faire le public sortir de sa zone de confort.

Ça était fantastique quand j’ai posé une question et personne m’a répondu. J’ai pû être sincère en les mimant pour dire  » vous êtes pas en train de regarder la télé. J’ai besoin de vous sentir. Vôtre énergie c’est ma énergie. Je vous aime !  »

Peut-être que, comme je suis déjà plus habitué avec cette nouvelle place, il est fort probable que cela à joué pour que les gens sur la terrasse se sentent plus alaises, comme au théâtre.

J’ai pu entendre les rires. J’ai pu entendre les réactions. C’était magique !!!

En ce moment je lutte avec moi même pour me faire sortir de ma zone de confort et tester de plus en plus des nouvelles sketchs. C’est vraiment ultra dure de prendre ce risque là et plonger en sachant que ça peut être bon mais il existe 90% de possibilité d’être un grand fiasco.

Je rajoute tous les jours un petit peu du nouveau et cela me rappelle de quand j’ai monté ce show ici. La différence est que à l’époque, j’étais encore plus fou et rater c’était juste une petite virgule. Je suis jaloux du courage que j’avais. C’est vrai : après avoir réussi plusieurs choses, performances, sketchs, contrats… Je suis et je serai toujours un débutant. Heureusement.

A là prochaine !