Ce soir, la dernière…

Le pourboire après le  » pestacle  » de rue

En tournée actuellement avec des spectacles dans les rues, il est possible que parfois, le public n’aille pas des pièces ou billets. Maintenant il est faisable de nous soutenir même après le show.

€22,00


Ca risque de faire pleurer…

Il n’est pas incroyable quand on fait quelque chose et qu’on est sûr d’être sur le bon chemin ?

Ce weekend c’était pour moi un des plus importants de toute ma carrière.

Juste avant de reprendre les shows dans les rues, une chose horrible m’est arrivé : j’ai été largué par mon ex, celle qui m’avait promis l’amour pour toujours, pour toute la vie.

C’était horriblement dur car ce fut la première fois que j’ai arrêté ma carrière pour quelqu’un. La chose la plus importante et chère pour moi, mon métier a été mis à l’écart pour que je me lance dans cette aventure amoureuse.

4 jours après mon arrivée, après nos fiançailles, elle m’a largué.

L’histoire est longue mais pas dure a expliquer : une maman de 3 enfants, qui a vécu 15 ans avec un pervers narcissique. Qui a souffert de violences morales et physiques constantes… J’étais son pansement…

J’ai cru de tout mon coeur pouvoir lui donner ce qu’elle avait besoin mais tôt ou tard ça allais exploser. Tout ce qu’elle à reçu un jour, ça allais ressortir.

Largué, triste, mon projet de travail bloqué…. Il fallait retrouver mes bases : LA RUE.

Le plus incroyable est que, je me suis fait vraiment frappé dans les rues. Pourquoi ? Parce que l’être humain, dans son essence est très méchant.

Imaginez-vous, moi, largué par mon grand amour, qui vient dans les rues pour partager le bonheur, le bien, l’amour… Rejeté sans pitié par la majorité des personnes.

 » Je suis vraiment une merde !  »

Mais, il existe quelque chose chez moi qui me fait être différent de tout le monde : je suis un CLOWN. Je suis là pour faire les gens penser. Pour changer leur vie même que pour une fraction de seconde. Même que je sois détruit à l’intérieur.

J’ai commencé à faire des blagues sur le sujet :  » pourquoi a-t’il un brésilien à la Réunion ? Je suis venu pour me marier. (applaudissements et rires) 4 jours après elle m’a largué… (rires jaunes…) Vous pouvez rigoler parce que c’est drôle. C’est drôle parce que c’est vrai.  Mais regardez comme c’est la vie : je me suis fait larguer. J’ai beaucoup pleuré. Quelques temps après j’ai trouvé une nouvelle copine. 25 ans ! 10 ans de moins que moi ! Elle est belle, jeune, fraîche et me réveille à 5h du matin pour faire l’amour… Elle n’est pas belle la vie ? (rires)  »

Hier, après un show fantastique à Saint Gilles, (peut être le public le plus difficile que j’ai rencontré sur l’île), j’ai compris que j’étais sur le bon chemin. Le bon chemin ! Il est très dur mais c’est le bon. Il est long mais c’est le bon. Il est injuste mais c’est le bon.

Merci infiniment la Réunion ! On dit que ce sont les échanges qui composent ce que nous sommes. Il y aura toujours un petit bout de moi en vous et le contraire aussi : la Réunion sera pour toujours dans mon petit coeur brésilien.

A la prochaine, pour des nouvelles aventures !

Raúl, Le Clown Brésilien


FAIRE DU CINEMA A HOLLYWOOD

Faire du cinéma ! Le vrai ciné Hollywoodien ! C’est peut-être notre projet le plus osé depuis le début de notre carrière. En 2021 on partira aux Etats Unis pour investir dans notre carrière international de comédien(ne) à Los Angeles.

€50,00


A la prochaine.

LA OLA

Le pourboire après le  » pestacle  » de rue

En tournée actuellement avec des spectacles dans les rues, il est possible que parfois, le public n’aille pas des pièces ou billets. Maintenant il est faisable de nous soutenir même après le show.

€22,00


Le but du jeu est assez simple :

Une personne démarre la Ola. L’énergie doit passer par tout le monde au public et à la fin, une personne doit m’envoyer toute cette énergie pour que je remercie. Compliqué ? Pas vraiment.

Ma boutique en ligne (achetez maintenant) https://shop.spreadshirt.fr/soreclown

Soutenez nos projets ici : https://leclownbresilien.com/soutenir-nos-projets/ 


A la prochaine.

FAIRE DU CINEMA A HOLLYWOOD

Faire du cinéma ! Le vrai ciné Hollywoodien ! C’est peut-être notre projet le plus osé depuis le début de notre carrière. En 2021 on partira aux Etats Unis pour investir dans notre carrière international de comédien(ne) à Los Angeles.

€50,00


Des moments génants mais aussi… (vidéo)

FAIRE DU CINEMA A HOLLYWOOD

Faire du cinéma ! Le vrai ciné Hollywoodien ! C’est peut-être notre projet le plus osé depuis le début de notre carrière. En 2021 on partira aux Etats Unis pour investir dans notre carrière international de comédien(ne) à Los Angeles.

€50,00


Coucou le monde. Un petit cadeau de Noël.

C’est vrai que c’est ne pas une vraie publication professionnelle mais c’est ce coté de spectacle de rue que j’ai voulu garder.

Il n’y a pas d’édition. Le bon et le mauvais a était publié.

Je vous laisse avec les moments génants mais aussi les fou rires et perles qui seulement un show en direct peut nous proportionner.

Enjoy !!!

N’oubliez pas de liker et partager. Cela aide énormément là chaîne Youtube.

Merci l’île de la Réunion ! Merci l’univers. Merci à la terre ! Merci aux oiseaux ! Merci aux facteurs et boulangers… Enfin, merci !

pour soutenir nos projets :
https://leclownbresilien.com/soutenir-nos-projets/

notre boutique en ligne : https://shop.spreadshirt.fr/storeclown/

Pour suivre nos aventures
Facebook Twitter Instagram : @milhobaunilha ou tapez Le Clown Brésilien n’importe où.


Support our website and our creations

Be an independent artist is really hard but you can help our projects. Thank you !❤️

€5,00


A la prochaine.

Logo Milho Baunilha

Ah ! Saint Gilles ! La Réunion ! Le théâtre de rue ! La vie !

Il n’existe pas dans le millieu artistique, un lieu plus dure pour exprimer ses émotions, délires, envies que le théâtre de rue.

Dans la rue, personne n’est là pour toi, artiste ! Peu importe si t’est connu(e), talentueux, charismatique. Il faut gagner l’intérêt de ton audience. Il n’a pas de tricherie : ou t’est bon ou pas.

Il aura aussi toujours au moins cette personne qui viendra te dire  » Bravo ! Il faut continuer !  »

Dans la rue t’a pas des loges : le public te vois changer, maquiller, préparer… Sans filtre, sans glamour. La  » vraie vie d’un artiste  » est exposé avant d’un moment des rêves. Les coulisses d’un vrai Clown n’ont pas de glamour. Il existe du travail acharné et sans arrêt.

Quand par hasard il y a une réussite (comme aujourd’hui), cela représente une séquence d’échecs.

L’endroit où je me produit ce soir est un endroit assez spécial : la terrasse d’un bar au bord de la plage.

Personne est dans une terrasse pour voir un spectacle de Clown.

Personnellement, j’ai ne jamais trop aimé me produire devant les terrasses car j’ai toujours détesté de déranger les gens.

Le premier, deuxième et troisième shows ont été des vrais défis. 3 semaines où j’ai cherché une possibilité de ne pas trop envahir l’intimité des spectateurs. En revanche, il m’est revenu que le Clown est exactement là pour ça : pour déranger, faire penser et faire le public sortir de sa zone de confort.

Ça était fantastique quand j’ai posé une question et personne m’a répondu. J’ai pû être sincère en les mimant pour dire  » vous êtes pas en train de regarder la télé. J’ai besoin de vous sentir. Vôtre énergie c’est ma énergie. Je vous aime !  »

Peut-être que, comme je suis déjà plus habitué avec cette nouvelle place, il est fort probable que cela à joué pour que les gens sur la terrasse se sentent plus alaises, comme au théâtre.

J’ai pu entendre les rires. J’ai pu entendre les réactions. C’était magique !!!

En ce moment je lutte avec moi même pour me faire sortir de ma zone de confort et tester de plus en plus des nouvelles sketchs. C’est vraiment ultra dure de prendre ce risque là et plonger en sachant que ça peut être bon mais il existe 90% de possibilité d’être un grand fiasco.

Je rajoute tous les jours un petit peu du nouveau et cela me rappelle de quand j’ai monté ce show ici. La différence est que à l’époque, j’étais encore plus fou et rater c’était juste une petite virgule. Je suis jaloux du courage que j’avais. C’est vrai : après avoir réussi plusieurs choses, performances, sketchs, contrats… Je suis et je serai toujours un débutant. Heureusement.

A là prochaine !

RV de Dimanche (édition spécial vendredi)

Salut Logo MilhoCoucou les amis et fans du Clown Brésilien Milho Baunilha,

Le 21 novembre, samedi prochain, je serais à VALROUFIE pour une soirée cabaret avec mon  » pestacle «  THE ONE MAN CIRCUS – première partie « .

Pour être bien sincère, je suis hyper excité et l’organisation de l’événement aussi.  Super opportunité pour rencontrer mon public depuis l’été et la télé. 21 NOVEMBRE

Incroyable Talent ce fut stressante mais les résultats sont, à mon avis super positifs. Le téléphone sonne sans arrêt et mon agenda commence a se remplir. Ils ont diffusé le meilleur que j’ai proposé. Par apport le choix ? Bien, je pense que put-être je pourrait être en demi-finale mais cela me rendra plus fort pour l’année prochaine.

J’ai pris deux choix qui vont me faire dépenser énormément de temps et investissement mais que je trouve que sont essentiels pour moi en ce moment. Mon papa français m’a dit :  » quand il y a quelque chose que ne vas pas, reviens sur tes bases. « 

Et donc, je referais les sélectives pour le Championnat de France de Trampoline. Je m’entraîne en ce moment, au Stade des Costières, Nîmes, de lundi à jeudi, deux heures par jour pour améliorer ma base et apprendre des nouvelles figures.

Avec Muriel et Thomas (coachs)
Avec Muriel et Thomas (coachs)

Ma coach de tous les jours est Muriel Grimaldi et cette semaine on a eu la présence de notre chère ami Thomas Bernard, ancien trampoliniste de compétition et super coach aussi. Bien sûr que les entraînements ne sont pas toujours faciles. La perfection viens avec de la répétition et je ne suis pas une machine. Cela veux dire que parfois   » on est au top et parfois on se sent comme de la merde « . Le plus important est de ne rien lâcher. Je fait entièrement confiance à mes entraîneurs et je suis sûr qu’on arrivera cette année à nous qualifier au Championnat de France.

C’est ne pas contre les autres que je disputerai en premier mais surtout contre moi même.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit plus : le club GIG 30, celui où je m’entraîne, était invité pour participer de la Pegoulade de la Feria de Nîmes de l’année prochaine et Muriel, (ma coach), ma invité pour participer à ce défilé. A l’occasion, je ferais du trampoline et du mât chinois. Tout est encore très frais et donc, j’ai pas trop de détails. Par contre, je serais ravis de partager avec vous les prochains détails de cette aventure.

Avant que j’ai oublie, je recherche pour ce jour, un ami/amie photographe prêt a nos enregistrer. Si vous êtes intéressés en participer de ce projet, n’hésitez pas à m’envoyer une petite message. Une très bon amie, Chloe Nadai, super photographe, put-être sera là pour nous aider. A confirmer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’autre nouvelle, concerne la danse classique. Mais cela, je partagerais avec vous sur notre prochain rendez-vous car je prendrais du temps pour dire deux petits mots concernant la semaine dernière.

Je ne veux pas vous mentir que j’ai était choqué parce que c’est passé. Je ne sais pas vous mais dans ma tête, je me suis vue sur ce attentat. Je ne sais pas mais j’ai le même profil de nos confrères que sont parti malheureusement : jeune, bohème, joyeux.

Encore une fois j’ai vue comme la vie peu passer aussi rapidement. C’est bizarre mais comme papa, j’imaginé mes enfants dans cette situation horrible. Je me suis vue pleureur tout seul, plusieurs fois ces derniers jours.

Le monde en ce moment est complètement fou furieux : des catastrophes, guerres, les gens sans le controle de leurs émotions, la haine et le racisme gagnent de plus en plus de place, des innocents perdent leur vie …

lutoMême à l’age de 30 ans, je me sens toujours un petit. Et je vous croire à ce que les gens me disant. Je veux OUI être un naïf. Je veux être utopique. Je veux croire que je peux changer le monde. J’ai le droit d’être comme ça. Et je le serais.

Ma guerre à moi n’a pas commencé depuis vendredi mais le moment que je suis sorti du vagin de ma mère et pour vérifier que j’allait bien, le médecin m’a bien  » donné une  » dans les fesses.

Il faut se battre pour vivre dans ce monde. Pas d’autre solution. C’est comme ça.

Je fait une grande pensé à nos frères français qui sont partis trop tôt mais aussi à tous les autres innocents frères et soeurs de tous les pays au monde qui sont en train de pleurer à ce moment précis.

Je ne peux pas trop faire de loin mais je peux envoyer des énergies positifs. Il y a certains et certaines que appellent ça prier.

L’amour est beaucoup plus fort. Je veux croire. Je le crois et pour cette raison, je partage ce message.

Une petite surprise pour vous donner un peu de sourire : un petit bout de mon  » pestacle « , enregistré l’été dernier. J’aurais le plaisir de partager encore des nouveaux petits morceaux mais ça sera pour une prochaine fois.

Amusez-vous bien.

Des gros bibis brésiliens.