WOW !!! Une carrière dédié aux Arts du Cirque (mât chinois vidéo incroyable)

A ce moment là je ne savais plus : mourir ou continuer à luter. Il n’a pas passait ni une seconde sur ma tête d’y aller faire un autre métier.


Coucou les amis et fans de Raúl, Le Clown Brésilien.

J’ai l’honneur de partager avec vous un petit bijou : une performance de mât chinois réalisé au Pole National des Arts du Cirque.

A l’occasion, j’ai passé pour une période ultra-difficile : j’ai vivait dans ma voiture, c’était l’hiver et l’argent que j’avait gagné dans ma tournée dans les plages avec les  » pestacles  » de rue, avait été volé par un des mes  » potes « .

Tout allez vraiment très mal. J’ai appelé une centaine des mairies, associations, entreprises, compagnies… Personne voulait de moi. J’ai commencé à douter de ma capacité artistique.

Un jour, dans un entraînement, j’ai rencontré Pierre : le nouveau responsable de l’école de cirque d’Alès. J’ai lui demanda  » Si jamais un jour l’école organise un show, s’il tu plaît pense a moi.  »

Il a aimé comment je travaillais. Disait qu’il manqué  juste un coup de chance pour moi y arriver. Il a vu ma disposition et détermination à chaque répétition.

Un jour il m’appelle et demanda si je suis intéressé en participer du cabaret de l’école. Serai un cabaret différent car il serait présenté au Pole National des Arts du Cirque. Bien sûr que j’ai dit oui.

J’allait m’entraîner dans une école contemporaine que critiqué la façon comment j’ai travaillé. Là bas, le cirque traditionnel était souvent une raison pour des blagues méprisantes, chose que je n’ai toléré pas de tout. Je défends et je défendrai l’art qui m’a sauvé.

Sans aucun ressource pour y aller ailleurs, j’avait les regards de jugement sur ma façon de travailler où la technique gagné la même importance que l’être. Dans le cirque contemporain, le sentiment est plus important que la forme. Pour moi, c’est ne pas au détriment d’un sentiment qu’on dois pas voir la forme. Le résultat de quelque chose a un impact direct sur ton public et société. De là, la vrai importance d’un artiste et de ce qu’il a crée.

Ce jour là j’avais juste envie de crier et montrer que un circassien professionnel est celui capable de s’adapter à toutes les terrains. J’ai plus de 10 ans de carrière et croyez moi : j’ai déjà était dans toute les types d’événements.

Vous allez voir comment cette performance est triste. J’ai entendu fortement qu’il serais mieux y aller faire autre chose. Pour cela, j’ai choisi le nom LA DERNIERE DANSE…  » Ok ! Je peut y aller mais avant je vous prouve ma capacité.  »

Avant de finir ce texte, j’ai vraiment envie de dire  » soyez fidèles à vos rêves, à vos sentiments, à votre travail. Tôt ou tard, la récompense viendra.  »

Bon divertissement !


RV de Dimanche (édition spécial vendredi)

Salut Logo MilhoCoucou les amis et fans du Clown Brésilien Milho Baunilha,

Le 21 novembre, samedi prochain, je serais à VALROUFIE pour une soirée cabaret avec mon  » pestacle «  THE ONE MAN CIRCUS – première partie « .

Pour être bien sincère, je suis hyper excité et l’organisation de l’événement aussi.  Super opportunité pour rencontrer mon public depuis l’été et la télé. 21 NOVEMBRE

Incroyable Talent ce fut stressante mais les résultats sont, à mon avis super positifs. Le téléphone sonne sans arrêt et mon agenda commence a se remplir. Ils ont diffusé le meilleur que j’ai proposé. Par apport le choix ? Bien, je pense que put-être je pourrait être en demi-finale mais cela me rendra plus fort pour l’année prochaine.

J’ai pris deux choix qui vont me faire dépenser énormément de temps et investissement mais que je trouve que sont essentiels pour moi en ce moment. Mon papa français m’a dit :  » quand il y a quelque chose que ne vas pas, reviens sur tes bases. « 

Et donc, je referais les sélectives pour le Championnat de France de Trampoline. Je m’entraîne en ce moment, au Stade des Costières, Nîmes, de lundi à jeudi, deux heures par jour pour améliorer ma base et apprendre des nouvelles figures.

Avec Muriel et Thomas (coachs)
Avec Muriel et Thomas (coachs)

Ma coach de tous les jours est Muriel Grimaldi et cette semaine on a eu la présence de notre chère ami Thomas Bernard, ancien trampoliniste de compétition et super coach aussi. Bien sûr que les entraînements ne sont pas toujours faciles. La perfection viens avec de la répétition et je ne suis pas une machine. Cela veux dire que parfois   » on est au top et parfois on se sent comme de la merde « . Le plus important est de ne rien lâcher. Je fait entièrement confiance à mes entraîneurs et je suis sûr qu’on arrivera cette année à nous qualifier au Championnat de France.

C’est ne pas contre les autres que je disputerai en premier mais surtout contre moi même.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit plus : le club GIG 30, celui où je m’entraîne, était invité pour participer de la Pegoulade de la Feria de Nîmes de l’année prochaine et Muriel, (ma coach), ma invité pour participer à ce défilé. A l’occasion, je ferais du trampoline et du mât chinois. Tout est encore très frais et donc, j’ai pas trop de détails. Par contre, je serais ravis de partager avec vous les prochains détails de cette aventure.

Avant que j’ai oublie, je recherche pour ce jour, un ami/amie photographe prêt a nos enregistrer. Si vous êtes intéressés en participer de ce projet, n’hésitez pas à m’envoyer une petite message. Une très bon amie, Chloe Nadai, super photographe, put-être sera là pour nous aider. A confirmer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’autre nouvelle, concerne la danse classique. Mais cela, je partagerais avec vous sur notre prochain rendez-vous car je prendrais du temps pour dire deux petits mots concernant la semaine dernière.

Je ne veux pas vous mentir que j’ai était choqué parce que c’est passé. Je ne sais pas vous mais dans ma tête, je me suis vue sur ce attentat. Je ne sais pas mais j’ai le même profil de nos confrères que sont parti malheureusement : jeune, bohème, joyeux.

Encore une fois j’ai vue comme la vie peu passer aussi rapidement. C’est bizarre mais comme papa, j’imaginé mes enfants dans cette situation horrible. Je me suis vue pleureur tout seul, plusieurs fois ces derniers jours.

Le monde en ce moment est complètement fou furieux : des catastrophes, guerres, les gens sans le controle de leurs émotions, la haine et le racisme gagnent de plus en plus de place, des innocents perdent leur vie …

lutoMême à l’age de 30 ans, je me sens toujours un petit. Et je vous croire à ce que les gens me disant. Je veux OUI être un naïf. Je veux être utopique. Je veux croire que je peux changer le monde. J’ai le droit d’être comme ça. Et je le serais.

Ma guerre à moi n’a pas commencé depuis vendredi mais le moment que je suis sorti du vagin de ma mère et pour vérifier que j’allait bien, le médecin m’a bien  » donné une  » dans les fesses.

Il faut se battre pour vivre dans ce monde. Pas d’autre solution. C’est comme ça.

Je fait une grande pensé à nos frères français qui sont partis trop tôt mais aussi à tous les autres innocents frères et soeurs de tous les pays au monde qui sont en train de pleurer à ce moment précis.

Je ne peux pas trop faire de loin mais je peux envoyer des énergies positifs. Il y a certains et certaines que appellent ça prier.

L’amour est beaucoup plus fort. Je veux croire. Je le crois et pour cette raison, je partage ce message.

Une petite surprise pour vous donner un peu de sourire : un petit bout de mon  » pestacle « , enregistré l’été dernier. J’aurais le plaisir de partager encore des nouveaux petits morceaux mais ça sera pour une prochaine fois.

Amusez-vous bien.

Des gros bibis brésiliens.

 

 

 

 

 

L’hiver que j’ai ne pas eu…

Cette chanson m’a inspiré pendants qui j’ai créé ce article. Cliquez sur play et voyagez dans mon univers.


DSC00319_Fotor

Coucou les amis et fans du Clown Brésilien Milho Baunilha,

Depuis le début de ma carrière, toujours, sans exception, toujours, j’ai eu au moins une personne qui venait me dire :

 » Bravo ! Il faut que vous continuez ! « 

Comme ma carrière à était bloqué par mes parents qui disaient qui j’ai était un fils de pauvre et mon obligation était de travailler et pas d’étudier, je me suis accroché à chaque personne qu’un jour est venu me parler.

J’ai crée ma famille imaginaire car la mienne voyez mon investissement comme quelque chose très immature et inconcevable. Imaginez-vous ? Etudier, savoir faire, être inteligente,  luter pour faire ce qu’on aime ? Une de plus grosses menaces qu’on puisse faire au système.

Fan du pestacleChaque fois que je regarde les photos que je viens de publier ici (plus bas), une larme descends. Pourquoi ? Un milliards des choses qui viennent dans ma tête.

La vie n’a pas était facile envers moi. Mais il y a quelque chose qui m’empêche de arrêter. Bien sûr que comme tout le monde, j’ai déjà eu plusieurs moments où j’avait envie de  partir de ce monde.

Quand je dors, j’ai constamment le même rêve : je suis dans un tunnel et je vois une lumière au fonds. Toutes les fois qui j’arrive à cette lumière, je me réveille.

Depuis qui je suis démarré cette aventure artistique, je ne jamais su ce qu’il y avait à la fin du tunnel. Et toutes les fois où je me suis éloigné de mon métier ou du chemin droit, je me suis vue plus loin de la lumière.

La vie est de plus en plus belle avec moi en ce moment. Pourquoi ? Parce que la vie, elle est comme ça.

J’ai était un enfant battu. J’ai perdu la personne qui j’ai aimait le plus dans le monde. Ma famille m’abandonné. La majorité des copains mon tourné le dos. J’habitait la rue. J’avait tout pour tourner dans le mauvais chemin. A cette époque là, j’avait déjà le  » rêve du tunnel « .

J’ai décidé juste de donner le premier pas. Parfois, il faut recommencer pour bien y arriver.

2015-10-11 13.45.14La France ma choisi. Au début j’allait pas trop rester. Finalement … J’ai eu une fille magnifique : Lily-Rose. Raison majeur pour recommencer à nouveau.

Avec le temps, Sauveur, Stephanie, Carla, Melinda, Angelo : une vrai famille m’avait accueilli. Papa, maman, soeurs et frère. J’ai gagné une chambre. Le garage était transformé en salle de sport pour moi, avec chauffage, commode…

Il y a deux ans j’ai dormais dans ma voiture. Pourquoi ? Parce que j’ai ne pouvait pas accepter mon ex en train d’essayer de contrôler ma vie et mes choix de vie. Parce que j’avait pas de l’argent pour me payer un loyer et je savait que, accepter un job dans un autre domaine aurais me tuer petit à petit.

Stade des Costières - NîmesA cette époque, la seule dépense qui j’avait c’était la salle de gym, les cours de trampoline, mon whey protein, bcaa, glutamine et le bon manger de sportif. Chaque soir, pendants l’hiver dans la voiture, j’ai regardé la lune et j’ai pensait comment serait magnifique d’avoir ce que je suis en train d’avoir maintenant. Pourquoi je suis passé pour ces épreuves ? Put-être pour prouver que l’amour que je ressent est réellement vrai. Il n’y a pas d’autre forme d’y arriver à ton but si t’est pas passionné pour de vrai.

Je m’excuse pour les fautes orthographiques. La seule manière d’apprendre est de prendre du risque. Et je pense aussi que, vous aller me voir dans mes fautes comme quand je parle avec mon accent. Je travaille la langue aussi.

Fans du pestacleTout ça pour vous dire encore une fois MERCI. Sans vous ce chemin serait sûrement plus difficile, dure, méchant, douloureux.

La histoire continue. Ecrivons-la ensemble.

LES FANS DU CLOWN BRESILIEN.

Cliquez sur les photos pour les agrandir. Si vous avez votre photo ici, laissez une petite message.


Lindo!!!