L’hiver que j’ai ne pas eu…

Depuis le début de ma carrière, toujours, sans exception, toujours, j’ai eu au moins une personne qui venait me dire :

Fans du « pestacle »

%d blogueurs aiment cette page :