NE RATEZ PLUS RIEN

C’est ne pas HORRIBLE d’être le dernier à savoir les choses ?

Season 9 Yes GIF by Friends - Find & Share on GIPHY

T’aimerais ne plus rien rater ?

Yes Please GIF by MOODMAN - Find & Share on GIPHY

Ajoutez votre mail à la fin de cette page (SUIVEZ NOUS) et recevez gratuitement toutes les promotions sur spectacles, cours et événements spéciaux.

À la fin de cette page

Bonus : des créations originales rien que pour vous !

Bonus 2 : Un cadeau SURPRISE directement chez vous.

Pour l’instant c’est tout…

Cry Crying GIF - Find & Share on GIPHY

Mais on revient vite.

Animated GIF - Find & Share on GIPHY
Plus loin ensemble.

1 AN APRÈS

 » J’avais tout pour arrêter. Absolument tout. »

Il y a un an le médecin me donna la nouvelle qui allait chamboulé ma carrière :  » Mr. Domingos, il va falloir vous opérer. « 

Soutenez ce article avec seullement 2€

Tout travail mérite paiement. Nous sommes des créateurs indépendants. Toute aide est la bienvenue.

2,00 €

Aucun sportif, artiste, acrobate, que vis de sa passion, ne veux se faire opérer.

J’ai toujours cru être en retard par apport les autres et j’ai réellement démarré très tard ma carrière.

35 ans. Mon âge actuelle. Juste pour l’info.

Ça ne devrait pas être comme ça mais on entend de tous les côtés, régulièrement que c’est déjà trop tard.

J’aime m’appuyer sur ces exemples qu’on voit parfois à la télé, parfois aux journaux, des gens qui malgré leur âge, n’ont jamais abandonné et qu’arrivent encore à faire des exploits incroyables.

C’est ne pas trop rêver et oublier la réalité. Je suis réaliste. Je vois la vie en face mais rien m’empêche de me réveiller plutôt, travailler plus et avec conscience, attraper le temps perdu.

Je connais ma capacité et j’ai déjà réalisé des choses incroyables. Quand t’a la conscience de que tu fais partie des bons, (même que pour l’instant tu sois mauvais), rien ne pourra t’arrêter.

Je suis un compétiteur. J’aime la compétition et je le ferai tant que je pourrais.

Rien ne sera jamais acquis dans le métier sportif et artistique. On joue toujours avec l’imprévisibilité de la vie. C’est toujours difficile. Rien n’est donné. Les gens ne comprennent pas. Très peu de monde te soutiens…

Et j’adore !

Ma première médaille d’or 🥇

Ah ! Saint Gilles ! La Réunion ! Le théâtre de rue ! La vie !

Il n’existe pas dans le millieu artistique, un lieu plus dure pour exprimer ses émotions, délires, envies que le théâtre de rue.

Dans la rue, personne n’est là pour toi, artiste ! Peu importe si t’est connu(e), talentueux, charismatique. Il faut gagner l’intérêt de ton audience. Il n’a pas de tricherie : ou t’est bon ou pas.

Il aura aussi toujours au moins cette personne qui viendra te dire  » Bravo ! Il faut continuer !  »

Dans la rue t’a pas des loges : le public te vois changer, maquiller, préparer… Sans filtre, sans glamour. La  » vraie vie d’un artiste  » est exposé avant d’un moment des rêves. Les coulisses d’un vrai Clown n’ont pas de glamour. Il existe du travail acharné et sans arrêt.

Quand par hasard il y a une réussite (comme aujourd’hui), cela représente une séquence d’échecs.

L’endroit où je me produit ce soir est un endroit assez spécial : la terrasse d’un bar au bord de la plage.

Personne est dans une terrasse pour voir un spectacle de Clown.

Personnellement, j’ai ne jamais trop aimé me produire devant les terrasses car j’ai toujours détesté de déranger les gens.

Le premier, deuxième et troisième shows ont été des vrais défis. 3 semaines où j’ai cherché une possibilité de ne pas trop envahir l’intimité des spectateurs. En revanche, il m’est revenu que le Clown est exactement là pour ça : pour déranger, faire penser et faire le public sortir de sa zone de confort.

Ça était fantastique quand j’ai posé une question et personne m’a répondu. J’ai pû être sincère en les mimant pour dire  » vous êtes pas en train de regarder la télé. J’ai besoin de vous sentir. Vôtre énergie c’est ma énergie. Je vous aime !  »

Peut-être que, comme je suis déjà plus habitué avec cette nouvelle place, il est fort probable que cela à joué pour que les gens sur la terrasse se sentent plus alaises, comme au théâtre.

J’ai pu entendre les rires. J’ai pu entendre les réactions. C’était magique !!!

En ce moment je lutte avec moi même pour me faire sortir de ma zone de confort et tester de plus en plus des nouvelles sketchs. C’est vraiment ultra dure de prendre ce risque là et plonger en sachant que ça peut être bon mais il existe 90% de possibilité d’être un grand fiasco.

Je rajoute tous les jours un petit peu du nouveau et cela me rappelle de quand j’ai monté ce show ici. La différence est que à l’époque, j’étais encore plus fou et rater c’était juste une petite virgule. Je suis jaloux du courage que j’avais. C’est vrai : après avoir réussi plusieurs choses, performances, sketchs, contrats… Je suis et je serai toujours un débutant. Heureusement.

A là prochaine !

I love « mon » job!!!

Nous sommes à New York grace à vous cher public!   On était accepté pour travailler dans une de plus grosses entreprises au monde: le Cirque Eloize, (une compagnie de cirque canadiene, filial du Cirque du Soleil).   Le travail à peine démarré et nous avons un solo d’équilibre sur chaises.   Suivrez nos aventures sur notre page facebook Milho Baunilha et laissez vos commentaires pour nos motiver toujours à y aller plus loin.   Bientot aussi, nous ferons les t-shirts. Ici, un modèle de ce que nous proposerons pour vous.   Belle semaine à tous,   ;o)   Raul Veiga, Le Clown Bresilien Milho Baunilha