Le jour où je suis devenu Ceinture Bleue

Merci ICON RÉUNION de m’avoir accueilli dans votre famille durant mes années sur l’île.

Avec mon métier, ça n’a pas toujours été facile de trouver une stabilité pour mes entraînements. En restant quelques années à la Réunion, j’ai pu prendre un temps pour moi, afin de pratiquer cette discipline que j’aime tant.

L’année dernière je suis devenu ceinture bleue de Jiu Jitsu Brésilien. Et c’est avec une grande fierté que je partage ce moment avec vous.

Merci à mes Mentors : Antoine, Robin, Fabrice, Jérémie. Mais également à mes Maîtres : Fabrice et Jean Marie de m’avoir transmis votre savoir.

Le début d’une carrière de Figther

Un objectif bien précis : tout ce dont tu as besoin pour réussir.

Le plus dur est de maintenir une routine CONSTANTE.
Attention ⚠ !
Toute routine qui ne change pas est maléfique et c’est la variation des exercices qui nous donne la possibilité de créer un vaste répertoire.
En revanche, il ne faut pas oublier qu’on doit avoir des mouvements qu’on appelle  » notre spécialité « .

C’est un peu complexe de comprendre quand on n’est pas dans le métier parce qu’il y a bien trop de sujets à penser : IL Y A TOUJOURS A FAIRE.

Cette petite série a pour but de raconter les problématiques que nous rencontrons quand nous sommes sportifs sans avoir encore touché le sommet. Cela veut dire une vie de dépenses, investissements, échecs, solitude… Mais aussi, le plus important, une grande satisfaction personnelle.

Bon divertissement !

Je me prépare pour le Championnat d’Europe de Jiu-jitsu Brésilien qui sera réalisé en février 2022 à Rome et je n’ai aucun sponsor.

LE DÉBUT D’UNE CARRIÈRE DE FIGHTER (LE RETOUR)

Huit mois après ma troisième opération qui s’est enchaînée (épaule droite, hernie inguinale, épaule gauche) un objectif est bien clair dans ma tête : revenir.
Revenir encore plus fort et devenir encore plus puissant qu’avant.


Capture d’écran 2021-02-09 à 15.48.08

Soutenir ce article avec seulement 2€

(Tout soutien est le bienvenu)

€2,00


Mon premier combat NO GI (sans kimono) m’a rendu une bonne défaite de plus pour ma carrière.

J’ai eu un Maître qui a dit une fois : « Un combat dans une compétition équivaut à 6 mois d’entraînement en salle. » C’est vrai qu’en regardant le combat, je vois clairement les erreurs à ne pas commettre pour la prochaine fois.

La seule envie que j’ai maintenant, c’est de me réveiller demain à 5h du matin et aller à la salle pour la musculation à 5h30. De courir de 7h30 jusqu’à 8h30 et pratiquer la technique.
Je connais le chemin, je sais ce que je dois faire et JE LE FERAI !


Notre show STAND UP & Music Night est toujours en tournée à l’Ile de La Réunion, tous les Samedis à 19h45 à 112, Allée des Saphirs – Saint-Denis.
Durée : 60 minutes
PAF 15€
Réservez votre entrée maintenant !!! Chaque Samedi un spectacle différent et un petit verre de punch gratuit à l’entrée.
Attention !!! Port du masque obligatoire.
Maxi 25 places.

Show d’humour STAND UP & Music Night

€15,00

1 AN APRÈS

 » J’avais tout pour arrêter. Absolument tout. »

Il y a un an le médecin me donna la nouvelle qui allait chamboulé ma carrière :  » Mr. Domingos, il va falloir vous opérer. « 

Soutenez ce article avec seullement 2€

Tout travail mérite paiement. Nous sommes des créateurs indépendants. Toute aide est la bienvenue.

2,00 €

Aucun sportif, artiste, acrobate, que vis de sa passion, ne veux se faire opérer.

J’ai toujours cru être en retard par apport les autres et j’ai réellement démarré très tard ma carrière.

35 ans. Mon âge actuelle. Juste pour l’info.

Ça ne devrait pas être comme ça mais on entend de tous les côtés, régulièrement que c’est déjà trop tard.

J’aime m’appuyer sur ces exemples qu’on voit parfois à la télé, parfois aux journaux, des gens qui malgré leur âge, n’ont jamais abandonné et qu’arrivent encore à faire des exploits incroyables.

C’est ne pas trop rêver et oublier la réalité. Je suis réaliste. Je vois la vie en face mais rien m’empêche de me réveiller plutôt, travailler plus et avec conscience, attraper le temps perdu.

Je connais ma capacité et j’ai déjà réalisé des choses incroyables. Quand t’a la conscience de que tu fais partie des bons, (même que pour l’instant tu sois mauvais), rien ne pourra t’arrêter.

Je suis un compétiteur. J’aime la compétition et je le ferai tant que je pourrais.

Rien ne sera jamais acquis dans le métier sportif et artistique. On joue toujours avec l’imprévisibilité de la vie. C’est toujours difficile. Rien n’est donné. Les gens ne comprennent pas. Très peu de monde te soutiens…

Et j’adore !

Ma première médaille d’or 🥇