Le début d’une carrière de Figther

Un objectif bien précis : tout ce dont tu as besoin pour réussir.

Le plus dur est de maintenir une routine CONSTANTE.
Attention ⚠ !
Toute routine qui ne change pas est maléfique et c’est la variation des exercices qui nous donne la possibilité de créer un vaste répertoire.
En revanche, il ne faut pas oublier qu’on doit avoir des mouvements qu’on appelle  » notre spécialité « .

C’est un peu complexe de comprendre quand on n’est pas dans le métier parce qu’il y a bien trop de sujets à penser : IL Y A TOUJOURS A FAIRE.

Cette petite série a pour but de raconter les problématiques que nous rencontrons quand nous sommes sportifs sans avoir encore touché le sommet. Cela veut dire une vie de dépenses, investissements, échecs, solitude… Mais aussi, le plus important, une grande satisfaction personnelle.

Bon divertissement !

Je me prépare pour le Championnat d’Europe de Jiu-jitsu Brésilien qui sera réalisé en février 2022 à Rome et je n’ai aucun sponsor.

1 AN APRÈS

 » J’avais tout pour arrêter. Absolument tout. »

Il y a un an le médecin me donna la nouvelle qui allait chamboulé ma carrière :  » Mr. Domingos, il va falloir vous opérer. « 

Soutenez ce article avec seullement 2€

Tout travail mérite paiement. Nous sommes des créateurs indépendants. Toute aide est la bienvenue.

2,00 €

Aucun sportif, artiste, acrobate, que vis de sa passion, ne veux se faire opérer.

J’ai toujours cru être en retard par apport les autres et j’ai réellement démarré très tard ma carrière.

35 ans. Mon âge actuelle. Juste pour l’info.

Ça ne devrait pas être comme ça mais on entend de tous les côtés, régulièrement que c’est déjà trop tard.

J’aime m’appuyer sur ces exemples qu’on voit parfois à la télé, parfois aux journaux, des gens qui malgré leur âge, n’ont jamais abandonné et qu’arrivent encore à faire des exploits incroyables.

C’est ne pas trop rêver et oublier la réalité. Je suis réaliste. Je vois la vie en face mais rien m’empêche de me réveiller plutôt, travailler plus et avec conscience, attraper le temps perdu.

Je connais ma capacité et j’ai déjà réalisé des choses incroyables. Quand t’a la conscience de que tu fais partie des bons, (même que pour l’instant tu sois mauvais), rien ne pourra t’arrêter.

Je suis un compétiteur. J’aime la compétition et je le ferai tant que je pourrais.

Rien ne sera jamais acquis dans le métier sportif et artistique. On joue toujours avec l’imprévisibilité de la vie. C’est toujours difficile. Rien n’est donné. Les gens ne comprennent pas. Très peu de monde te soutiens…

Et j’adore !

Ma première médaille d’or 🥇