Le pull

Le jour de mon départ, une fille m’accompagné à la gare. J’ai était vraiment triste mais j’ai faisait semblant de  » tout va très bien « . Je savait que, avec le temps, je ne pourrait pas lui imposer mon style de vie. Ma carrière. Mon choix. Il est dure, très dure. Des temps en temps très glorieux mais la majorité du temps…