Le coma

Luter ou abandonner l’autre ? Tel est là question !

À la Réunion

Peu importe ton intention ou envie d’aider les gens : tu peux tout donner. Tu peux essayer de les faire comprendre… S’ils ou elles n’ont pas vraiment envie de  » sortir du coma « , tu parlera pour rien. Tu perdra juste ton temps.

Les cages existent de partout et tout le monde aime si mettre dedans. Moi non. Je suis fou, intense et j’oublie pas facilement les mots et attitudes. J’avance pas pendant que la personne ne fait pas le vrai effort d’accepter ses erreurs.

Je rate tout temps. Je reviens toujours dans mes pensées, propos et attitudes.

Je suis sorti du coma il y a plusieurs années. C’est fut très dure de m’entendre, d’écouter mon cœur et faire les choses selon mon réel envie. C’est fut très dure de arrêter de vivre la vie que le système et les personnes dans mon entourage voulais que je vivre. C’est fut très dure d’accepter que malgré mes envies et bonnes intentions, il fallait beaucoup plus pour me changer avant de vouloir changer le monde.

Je n’impose et je ne pourrai jamais imposer ma façon de voir et vivre les choses. Je peux juste montrer qu’il existe plusieurs manières différentes de voir la ma même chose.

Cependant, la personne qui estime vouloir venir des mes côtes, suivre le même chemin que moi, doit être prête à rire follement et pleureur comme jamais. L’intensité est le mot clé pour me comprendre. Certains me dessinent comme  » dramatique « . Je trouve ça fantastique une fois que pour moi les gens ne sont jamais eux mêmes et j’ai l’impression d’être dans une pièce théâtrale. Je me sens jouer un rôle en étant sincère parmi ce monde des mensonges.

Il est beaucoup plus facile à dire  » tu exagère  » que de se lancer réellement dans les pensées de l’autre pour réellement comprendre ce que eux ont à dire. La majorité simplement écoute au lieu d’entendre.

Comprendre l’autre ne veut pas dire accepter sans mesure. Je peux vivre à ton côté, ne pas de tout être d’accord avec toi, t’aimer à la folie et au même temps être d’accord et me disputer pour défendre un peu plus de humanité.

En Europe (où je vis en ce moment), les gens ont une tendance a vouloir être intouchables dans leur ego : il faut être dure, méchant.

Depuis que j’ai compris le terme  » être Clown « , ma vie à changé. Je partagerai avec vous quelques phrases de cette philosophie qui m’a réellement fait avancer et comprendre ce monde barbare.


Être Clown

  • Être Clown est être toi sans avoir besoin de jouer un rôle juste pour plaire l’autre. Si t’es sincère dans tes sentiments, tôt ou tard le message sera passé.
  • Être Clown est pouvoir balancer la vérité et sincérité selon ton regard. C’est ne pas pareil que dire les choses juste pour blesser. Un enfant dit clairement que une femme est grosse pas pour la blesser mais parce que il est en train de voir cela devant lui.
  • Être Clown est pouvoir dire  » je t’aime  » et  » je te déteste  » avec la même intensité et dans la même phrase.
  • Être Clown est avoir conscience que peu importe tes efforts, tu tombera. Et cela fera très mal. La seule solution pour amortir la chute est d’apprendre à tomber ou  » tomber avec du style « .
  • Être Clown est dire  » je te supporte plus, je te quitte  » et quelques secondes après en pleurent crier  » pourquoi tu m’abandonne ???!!! « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s