Le saviez-vous ???

Slide
ECOLE RUSSE, FRANÇAISE et BRESILIENNE.
Nos Clowns et Physical Actors savent parfaitement s'adapter à votre demande.

Avant notre siècle rempli de gens évolués, il y avait une époque où être différent faisait réagir les gens au delà de la méchanceté.
Si tu avais une différence physique, tu risquais même de te faire agresser… Certains dépensaient même de l’argent pour pouvoir regarder et agresser ces êtres bizarres et étranges.

Il paraît que le  » Fou du Roi «  avait plus de privilèges que les nobles. Certains rois faisaient plus confiance à leur Clown qui était  » toujours prêt à lui dire la vérité « . C’est vrai que personne osait dire certaines choses tandis que les  » Fous  » étaient les seuls à franchir cette barrière.

Certains ont vécu comme de vrais rois. D’autres, dans une crise d’énervement de leur maître, ont perdus leur vie.

Imaginez que certaines familles mutilaient leurs enfants dans l’espoir de les faire devenir  » Fou « . La pauvreté était tellement géante que parfois le seul espoir était de  » créer «  un problème physique pour essayer de sauver la famille de la faim et la misère.

Le Clown que nous connaissons aujourd’hui est aussi une évolution de cette période. Il existe pour montrer, que malgré nos différences, on peut rigoler, penser et avancer ensemble. C’est le symbole de résistance le plus fort car quoi qu’il arrive, le Clown n’abandonne jamais.

Apprendre à rigoler de soi n’est pas une mission facile. Encore pire devant les autres. Dans cette société où l’apparence et la réussite professionnelle comptent plus que tout, le Clown vient pour montrer que même un raté peut être heureux avec deux fois rien.

D’ailleurs l’humour est né comme une valve d’échappement à la douleur et la perte. C’est beaucoup mieux de rigoler de sa disgrâce que de s’effondrer jusqu’au suicide.

Certains n’ont pas cette capacité de rigoler de soi.
C’est là qu’un bon Clown prête son corps, son être pour que la personne en face puisse s’identifier. En faisant des bêtises, le spectateur pense rigoler de l’autre quand en vérité il est en train de rigoler de lui même.

L’humour n’existe pas sans identification.

L’école russe cherche le sentiment comme matière la plus puissante.
L’école française va plutôt sur la pensée du monde moderne et contemporain.
L’école brésilienne se base sur le principe de l’exagération.

Nous nous basons sur trois principes basiques :
1) Le OUI ouvre toujours des portes. Ne jamais dire NON à une proposition.
2) Être présent signifie écouter pour de vrai les gens qui sont en face de nous.
3) On est là pour faire penser notre public et par conséquent, rigoler.


Un peu d’histoire…
Amusez-vous avec cette performance présentée au Festival International Circus Kobzov, en Ukraine.


NOTRE NOUVEAU SPECTACLE EST EN TOURNÉE !!!
ACHETEZ VOS BILLETS MAINTENANT !

1648924200

  jours

  heures  minutes  secondes

jusqu’à

LA PREMIÈRE

Laisser un commentaire