De retour dans la capitale : J’adore Paris !

le

cropped-life-is-now.pngCoucou les amis et fans du Clown Brésilien Milho Baunilha !

Ahhhhhhh ! Quelle sensation fantastique !!! Je suis à la capitale !!!

Je sens déjà un petit peu la polllution parisienne !!! C’est trop bon !!!

En faite, je me sens comme à Sao Paulo, au Brésil : une grosse ville que je suis sûr que me reserve pleins des aventures extraordinaires.

Ca va être dure ou très dure ? Je m’en fou royalement ! Je veux juste vivre le plus intensément possible chaque instant.

Maintenant est officiel : je suis un comique et je me lance au stand-up comedy à Paris.

Comme partie de ce  » nouveau processus « , de devenir un vrai  » comique à la française/américaine « ,  je dois écrire tous les jours. C’est le conseil le plus courant chez tous les livres de toutes les grands comiques  » stand-up  » du monde.

Cela veux dire qu’il aura des jours que je n’aura pas grand chose à écrire mais que je serais là même que soit pour dire deux ou trois phrases. Mes observations de tous les jours.

Je testerai des choses et je trouve que sur ma page c’est le meilleur endroit pour le faire.

En venant ici à Paris, je me suis aperçu quelque chose dans les toilettes de station d’essence au bord de l’autoroute…

LES URINOIRScapture-decran-2016-09-30-a-09-15-56

Les filles que liront ce texte, put-être ne sont pas très familiarisé a ce sujet car je pense que c’est un peu logique, non ?

Les garçons par contre savent bien que dans toutes les toilettes d’autoroute il y a toujours un petit urinoir. J’avait pensé que  » le petit urinoir  » était dédié exclusivement aux petits. Par contre, aujourd’hui, j’ai pu constater que pas de tout.

Les  » petits urinoirs  » normalement sont tout à gauche des autres urinoirs de  » taille normal « .

Quand je suis arrivé au toilette, je vu quatre urinoirs un a côté de l’autre et celui le plus petit tout à gauche. A côté de ce petit urinoir, à droite, il avait un libre et les autres deux occupés.

Sur le petit urinoir, il avait une petit queue de trois noirs.

Les urinoirs étaient libres et eux  en train de faire la queue…

Je ne pas très bien compris quand je suis rentré pour pisser car j’avait trop envie de le faire. Donc je suis rentré et parti directement sans vraiment voir qu’il avait une queue.

Pendant que je faisait pipi, j’ai vue un des noirs qui était arrivé à côté de moi. On a fait le regard traditionnel de mecs au urinoir que veux dire :  » bonjour ! Et continue a regarder ta bite à toi « .

Quand il a ouvert son pantalon et a mis sont  » instrument  » dehors, j’avait réellement l’impression que ce monsieur était en train d’enlever un bras de son pantalon.

Là je put comprendre que l’urinoir petit, en faite, c’était une facilité pour que les noirs puissent pisser plus à l’aise.

Je ne suis pas ce mec que regarde les bites des autres pour comparer mais ce monsieur là avait une tatouage. Je répète : le mec avait une tatouage sur la bite !!!

Un tatouage quand même grand, une lettre après l’autre. Il était écrit  » GIS « .

J’ai était vraiment impressionné avec cette scène et ça à commencé a balancer mon esprit.

Je suis parti laver les mains et la seul chose que resté dans ma tête était : Qu’est-ce  » GIS « ?

Le monsieur est venu laver ses mains et pendants qu’il était à côté de moi je commencé à lui regarder. C’est vrai que sans le connaître je lui respecté déjà entièrement car il existe un code entre les mecs : si t’a une grosse bite, t’es plus fort que moi et je dois te respecter direct.

Le mec s’aperçu que je lui regardé et ma dit :  » c’est quoi ?  »

 » Non monsieur, c’est rien…  »

Quand il se préparé pour partir, je lui arrêté :  » En faite, je suis desolé mais je ne suis pas ce type de personne que s’amuse à regarder  » les instruments de travail  » des hommes mais là je vue que vous avez une grande tatouage sur votre instrument écrite  » GIS « . Ca veux dire quoi  » GIS « .

Il a commencé à rire :  » Ra ! Ra ! Ra ! Ra ! Vous n’êtes pas le premier à me demander ça. En faite  » GIS  » c’est parce que je suis en repos. Quand je suis en position d’attaque sa se transforme en  » COUCOU, JE M’APPELE REGIS.  »

Je vous laisserais un petit moment pour imaginer ce que moi, j’imaginé…

C’est ne pas pour rien que j’arrive pas a dormir depuis ce jour là.

(BLACK-OUT)*

*c’est un terme pour designer que les lumières se éteignent pour indiquer que le sketch est finit.


Si vous avez raté, ici ma live en partant de Paris. Je parle de comment j’ai gagné 800€ dans uns journée.


Si vous voulez proposer un thème, je serai ravis de l’entendre.

A bientôt dans le chapiteau.

A plus dans le bus

A plus tard dans le car

Clown 1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s