Carte ouverte à la mairie du GRAU DU ROI

Sur ces petits clichés je vous annonce un pestacle ce soir au Grau du Roi.

Pour l’instant, nous n’avons pas d’autorisation et donc il se peut que je sois arrêté et mis en garde à vue. Mon matériel confisqué… Ce sont les menaces de certains policiers et élus, malheureusement.

Je ne peux pas non plus oublier de dire que la majorité des policiers soutiennent notre intervention, car au delà d’avoir un bon pestacle, nous sommes des personnes intègres qui ne cherchent rien d’autre que rendre ce monde un endroit plus heureux.
La majorité des policiers sont aussi papas et mamans et donc ça les embête de perdre leur temps pour arrêter des Clowns.

J’espère de tout mon cœur que Mr. le Maire du Grau du Roi nous autorise enfin à nous produire.
Il existe la possibilité d’un arrêté préfectoral qui autorise les animations dans la rue.
En effet, mes démarches peuvent finalement avoir un changement sur la commune.

Je souhaite que toutes les communes françaises arrêtent de voir l’art dans la rue comme  » faire la manche « .
Se produire sur l’espace public n’est pas une façon de  » gagner de l’argent facile sans impôt « . Ce n’est pas une façon de ne pas suivre les règles et rester marginal.

Nous avons créé l’association CLOWNS POUR TOUS pour pouvoir accéder à tous les types de projet qui limitent les participations car ils n’ont pas de numéro SIREN.

Tu peux avoir un super CV. Avoir fait la télé. Prouver ton talent et ton professionnalisme… Ils demanderont toujours plus.

Vouloir présenter nos shows sur une commune où le pouvoir nous méprise est plus qu’un acte de bravoure.

On pourrait changer de commune mais à ce moment là, je serais en train de signer que l’opression a raison.

Je lutte, car je fais parti de cette nouvelle génération qui manifeste et qui comprend que les choses ont changé.

Le maire d’une ville est loin d’être  » la voix suprême d’une commune « , comme l’indiquait son adjoint. La voix suprême, mon cher ami, est celle du peuple.
Si je viens en ville et que personne ne me regarde en Clown, je serai obligé de retravailler car mon show est clairement mauvais. Ce n’est pas du tout de cas.

Dans les temps de crise, les théâtres devraient se mobiliser et baisser leurs prix de location, une fois que les jauges sont réduites et qu’un grand nombre de personnes refusent le pass sanitaire.
Au contraire : les conditions de location ont explosé avec la baisse de compagnies qui se lancent dans ce défi.

Quand j’ai contacté la presse, (notamment MIDI LIBRE) et que j’ai parlé au rédacteur responsable pour Le Grau du Roi, après avoir raconté mon histoire, j’ai entendu que cela faisait plus de 15 ans qu’il tenait son poste, que je faisais de la manche, que jamais il n’allait écrire quelque chose de polémique, que venir à mon show pour comprendre ce qu’il se passe, c’était une perte de temps, que c’est impensable d’écrire quelque chose qui va a l’encontre du maire…
Ma réaction :  » Bravo ! C’est en léchant le pouvoir qu’on conserve notre poste pendant 15 ans. « 
Je n’ai pas besoin de préciser qu’il n’a pas aimé mon message.

Dans des conditions difficiles, des prises des décisions difficiles.

Après des années d’expérience, c’est horrible d’avoir la crainte d’avoir son show arrêté sous prétexte que j’utilise l’espace public. S’il est public, c’est à utiliser, non ?
Mais, il ne faut pas perturber l’espace public.
Si t’es pas en train de faire du commerce illégal ou de mettre les gens en danger, où est le mal ?

La loi interdit des manifestations sans autorisation mais cette même loi dit que tous les êtres humains sont libres et peuvent exercer leur droit de s’exprimer librement.

Présenter mon pestacle est donc une façon de manifester mon droit à la liberté d’expression. Et le système déteste qu’on le frappe.

Imaginez-vous des personnes qui oublient leurs problèmes pendant une heure et qui partent en pensant qu’ensemble nous sommes plus forts ? Que les rêves sont réalisables ? Ou pire : que ça peut être dure mais que la vie n’est pas aussi difficile et que l’espoir existe à la fin du tunnel ?

Je suis responsable de mes actes. J’assume la totale responsabilité d’aller dormir au commissariat, d’être en garde à vue et même en prison car j’essaie de faire de ce monde un endroit plus heureux.
Le pouvoir peut essayer de m’écraser car je suis encore petit. Mais je ferai tellement de bruit que tout le monde viendra voir ce qu’il se passe.
A ce moment bien précis, le monde comprendra comment c’est dur d’être un artiste de rue.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Angélique dit :

    J’ai assisté ce soir à votre pestacle de rue en compagnie d’une amie au Grau du Roi et j’ai adoré ! Votre humour, votre joie de vivre ainsi que vos acrobaties font plaisir à voir. Aussi bien le jeune public que les adultes étaient conquis. Et bravo pour la choré de dirty dancing, c’est du tonnerre et le porté était tout bonnement excellent. Bravo également à votre adorable partenaire. Je compte revenir vous voir un soir de cette semaine avec mon mari et mes enfants qui ont malheureusement raté votre prestation.
    Je constate que vous avez obtenu gain de cause pour pouvoir vous produire au Grau du Roi, et je vous en félicite. Comme cela aurait été dommage ! A travers votre pestacle de qualité vous m’avez fait oublier mes soucis et donner le sourire. Merci pour ça. Et bonne continuation.
    Une fan.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s