Actualisation projet EUA 2021

Je vous ai annoncé hier mes discussions avec d’autres avocats qui m’ont refroidi un petit peu.

Les amis, imaginez-vous la situation suivante : vous aimeriez acheter une maison. Vous avez un budget de 300 mille euros. Vous trouvez la maison qui vous semble parfaite mais qui a quelques travaux à faire. Quand tu commences à calculer, tout reste dans ton budget.
Cependant, quelques jours plus tard, les maçons t’annoncent qu’il faudra prévoir au moins 50 mille en plus car il y a un soucis supplémentaire.

Il est impossible de concrétiser un projet tel qu’il a été conçu.

Partager avec vous mes observations, c’est une façon de vous montrer que tout le monde galère mais que nous les artistes, on prend souvent plus de risques et parce que nous sommes rebelles, on galère plus.

Actuellement j’ai un job. Je partage ma passion avec les petits et les grands. Les week-ends (hors pandémie), je présente mes shows.
J’ai réussi, non ? J’ai la stabilité, je fais ce que j’aime… Maintenant il faudrait juste m’assoir et attendre ma vie passer devant moi ?

Vous savez ce que je fais le plus en ce moment ?
Je regarde le maximum de films que je peux. Je revois les exercices de théâtre. Je me prépare physiquement. Je danse. Je produis sans arrêt. Quand je regarde un film, je me vois dedans. Tous les jours. Je rêve de ça, je mange ça, je parle de ça. Je me vois en train de recevoir mon Oscar et dans mon discours je remercie tous ceux qui m’ont aidé pour y arriver.
Aujourd’hui j’ai 35 ans. Je dois attendre mes 70 ans pour me lancer ?

Oui, c’est bien d’avoir des rêves mais si tu n’as pas les moyens ? Comment les réaliser ?

Si on n’a pas les moyens, on les trouve. On travaille. On demande. Il y a toujours une autre façon de faire la même chose.

Le plus dur c’est de prendre une décision et de se lancer et ne pas attendre l’acceptation de tout le monde car, on ne l’aura pas.

Je suis arrivé en France avec 500 euros dans ma poche. 500 euros !!!
12 après, j’ai survécu.

Il y a forcement beaucoup de monde qui a rigolé avec une de mes blagues. Qui a été bouche bée avec une acrobatie. Qui s’est inspiré d’un texte…
Je suis un artiste dans ma totalité : avant, pendant et après. Je respire l’art sans arrêt.

Dans le monde du spectacle, savoir le moment de se lancer est un acte de bravoure. Pour la société, lutter pour ses rêves (surtout si t’es artiste), est synonyme de folie, stupidité.

J’ai d’excellentes nouvelles à vous annoncer.

Je remercie encore chaque contribution. La caisse commence à se remplir et vous faites partie de ça.

Je continue de travailler et de garder de mon côté. J’ai toujours dit que, avec l’aide du public, ce serait plus simple. Je n’ai jamais dit  » si le public ne m’aide pas, je n’arriverais jamais. « 

Je dormirai ce soir avec cette sensation incroyable de trouver des solutions même dans les moments les plus délicats.
Je dormirai aussi avec une sensation horrible, une forte douleur au cœur car avec les bonnes nouvelles, il y a toujours du mauvais qui vient avec. C’est ça la vie : le bon et le mauvais marchent côte à côte.

Bonne soirée.

Raúl, Le Clown Brésilien

LP-05370

Faire du cinéma aux États-Unis

Votre soutien sera utilisé pour le visa américain, achat des billets d’avion et transport de matériel de spectacle.

€ 20,00

Si vous souhaitez faire un soutien d’une autre valeur, cliquez ici https://paypal.me/leclownbresilien?locale.x=fr_FR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s