Merci la France !!!

Cliquez sur play avant de lire le texte et laissez-vous vous emporter par l’univers du Clown Brésilien. Bonne lecture !


Salut

Coucou les amis et fans du Clown Brésilien,

Personne ne peux comprendre mon ressentir là. J’ai une impression d’abandon. Une sensation très bizarre.

DSC01025
 » pestacle  » à la Feria de Nîmes

Un côté de moi est hyper content, fière, joyeux, ravissant, radiant… L’autre, malheureusement pleure fort comme un petit enfant que sait que « c’est l’heure de partir du parc de divertissements ».

J’ai aucun contact avec ma famille au Brésil. Pourquoi ? Bien, je vous raconterais une petite histoire :

«  Il était une fois un gamin different. Il n’arrivé pas à être comme tout les autres. Il posé des questions. Il voulait avancer. Ils se conformé pas avec ce qu’il voyait dans son entourage. Depuis petit, il avait un grande envie de changer le monde.

Peu a peu, il s’aperçu que avant de changer le monde il avait besoin de « ranger sa chambre ».

DSC01235
Lettre d’un fan de 62 ans

Une phrase c’est fut le point de départ pour lui démarrer son rangement : « si dans le monde, il aurait plus de toi, le monde, il serait meilleur ou pire ? »

Depuis ce jour aussi, il s’aperçu qui changer le monde était quelque chose d’utopique et que il serait pour toujours frustré car pour lui il fallait croire aux rêves impossibles.

Le temps à passé et il à découvert que son petit coeur avait raison. Il était dans la bonne voie. Il fallait pas changer le monde mais surtout lui même et toutes les personnes qui croiserait son chemin.

Il se donné à fonds pour son but mais rien n’est gratuit dans cette vie. Tout à un prix à payer.

Il à vu donc que, pour changer le monde, il fallait donner son bien le plus précieux : sa liberté. Il serait libre du système. Il serait different. Il pourrait changer son entourage mais en contrepartie il allait perdre sa famille, femme, enfants, amis… Il serait, même entouré, toujours seul. C’était le prix à payer pour une mission aussi compliqué et importante.

DSC01236
Cadeau d’un Monsieur et sa femme

Personne n’a compris son choix. Il était viré de sa maison. Sa famille lui à tourné le dos. Plusieurs amis sont parti.

Il a rencontré le réconfort sur certaines personnes qu’on toujours lui montré que « le monde n’avait pas raison ». Qu’il existé et existera toujours de bonnes personnes et que parfois, notre famille n’est pas capable de comprendre la taille de nos rêves. «

C’est mieux de raconter comme ça pour que j’arrete de pleurer, les loulous.

Je toujours rencontré au public une force extraordinaire.

Malgré tout ce que la France peut m’apporter, il y a un manque énorme dans mon coeur. Ma famille me manque, mes enfants, ma maison, mes racines… Malgré tout…

DSC01024
 » pestacle  » à la Feria de Nîmes

Un jour j’ai dû dire « au revoir «  à la personne la plus importante de ma vie. Ce jour là j’appris que tout ira finir un jour. Donc, j’appris aussi que la seule façon d’être heureux est de vivre chaque instant comme s’il était le dernier. Dans la vie, n’existe pas le bouton « replay ». Tu ne pourra jamais répéter la même chose, avec la même sensation et intensité deux fois. C’est impossible. Pour cette raison « la vie est faite maintenant, à l’instant présent « .

J’ai l’impression que un cycle est finit. Que je ne verrai plus jamais certaines personnes ou que les choses changeront pour de vrai. Donc, j’ai peur. Peur de l’inconnu. Peur de l’avenir. Peur.

Chaque fois que j’ai cette sensation, à la fin d’une période, je comprends que je suis juste en train d’agrandir, d’améliorer, d’évoluer.

DSC01233
Dessin d’une fan du Clown Brésilien

Cela ne m’empêche pas d’être triste.

Là je recommence à y aller plus loin. Je progresse. Et malheureusement, le public qui m’a aidé à agrandir, ne sera pas là pour m’applaudir car je serais loin, très loin.

Juste pour ça, j’ai l’impression de me sentir abandonné quand en vérité, c’est moi que vous abandonne.

Je vous demande pardon ! Vous faites partie de mon histoire et quoi qu’il arrive, la France aura toujours un place assuré dans mon petit coeur brésilien.

Je vous dit à bientôt dans le chapiteau.

Je vous aime très, très fort !

De tout mon coeur,

LE CLOWN BRESILIENLe clown bresilien (noveau logo) Life is now

MERCI LA FRANCE

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Lionel boulat dit :

    Raul
    On se connaît depuis très peu de temps
    Mais le temps passé ensemble, et cette discussion nocturne jusqu’à 5h du matin, me donne l’impression que l’on se connaît depuis bien plus longtemps

    Je t’aime raul mon ami
    Tu as un coeur gros comme ça
    Tu n’es pas seul: tout ceux que tu as touché au coeur sont avec toi

    Je suis avec toi , à tes côtés dans ton voyage vers ces 3 mois d’inconnus qui t’excitent et te font peur également. ..et c’est normal

    Vis toujours de l’instant présent comme tu sais le faire

    Et que mes 2 petits kdos soient comme des lumières sur les blessures que tu as au fond de toi et que cela t’apaise

    Une peinture te concernant t’attendra à ton retour en France: tu n’as pas d’autres choix que de revenir tu vois

    Je t’embrasse et te serre fort contre moi mon ami

    Que la Force soit avec toi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s